Test World of tanks Generals (beta) sur PC

1

Verdict après 4h de jeu

70
On continue
pour voir

De vraies idées tactiques, une complexité bien dosée entre Hearthstone et Scrolls, un setting qui s'y prête. Le jeu de cartes de Wargaming a de vrais arguments pour lui. Quelques points sont en suspens comme la rapidité de progression dans les arbres technologiques ou le matchmaking, quand d'autres sont pour le coup de vrais défauts (manque de variété graphique, un seul fond de carte, pas de combats entre amis). Encore un petit efforts messieurs, et vous tiendrez un jeu solide.

Tactique et Tech tricks

La question que les gars de Wargaming se sont posé autour de la machine à vodka devait ressembler à ca: “Igor, comment on fait pour prendre le boxon de World of Tanks, mais avec des cartes, et au tour par tour? On aimerait bien garder nos joueurs, voire les refaire payer pour un nouveau jeu, mais où ils retrouveraient ce qu’ils aiment bien, tu vois?” Et là Igor a répondu « tu voudrais pas en plus que ça tourne dans le navigateur des fois? ». Ben si.

Le résultat, c est WoT Generals, avec son look gris, marron, son odeur de fuel et de poudre, et sa gueule de mec pas populaire. Il est pas joli, mais il est tactique, oh que oui, et tant qu’à faire, il innove. Le champ de bataille est une grille de 3×5 sur lesquels les tanks se déplacent et s’échangent des amabilités de 90mm… quand ils se voient.

Et pour ça, on déplace ses unités, on spotte les ennemis pour permettre a l’artillerie de les canarder depuis l’autre bout du plateau, ca marche bien, et chaque tour devient un puzzle: comment faire le maximum de dégats en prenant le moins de tirs de riposte possible?

La carte sur laquelle les combats se déroulent, en 3x5 cases, avec les QG à détruire dans les coins

La carte sur laquelle les combats se déroulent, en 3×5 cases, avec les QG à détruire dans les coins

 

Et le tech tree alors? Ben le tech tree, c est une façon de faire progresser différente de Hearthstone. Dans HS, les cartes sont équilibrées avec leur coût en mana et on achète des paquets random en espérant tomber sur la rare ou l’épique.

Ici non. Une carte de tier III sera très nettement meilleure qu’une carte de tier I, à coût égal. L’équilibre se fait sur la puissance des decks, pas les caractéristiques en jeu de la carte.

Il n’y a pas de paquet random, mais des cartes qu’on achète à l’unité, après les avoir recherchées. Et enfin il y a les cartes premium, qui sont là pour donner envie de payer du vrai argent (ou être patient). Moi je suis patient. Et d’ailleurs j’enchaine les parties pour gagner du gold, et parce que les matchs sont très très tactiques, et que j’adore ca.

 

Tactical Card Game, mais pourquoi au fait?

Depuis que Magic The Gathering a popularisé les jeux de carte à collectionner, les descendants ont chercher à innover. L’un des axes de l’innovation c’est d’allier la tactique d’un jeu de plateau avec le hasard du tirage et la stratégie de la construction de deck d’un jeu de cartes.

Dans les essais récents, on note la version simpliste avec Hearthstone (limite de 7 cartes posées, deux mécaniques de cartes – celles qui bloquent, et les autres-), la version experte avec scrolls (plusieurs rangs d’hexagones, les unités attaquent le long de leur ligne, avec une gestion du blocage sur chaque ligne et des idoles au bout à détruire), et des intermédiaires comme IronClad.

Dans WoT Generals, on voit la recherche de l’équilibre, c’est tactique mais pas complexe:

Les tanks ne peuvent se tirer dessus que lorsqu’ils se voient (ils sont au contacts) ou, pour l’artillerie, si un allié les voit. Les tanks legers ont deux mouvements, les moyens peuvent bouger en diagonale, et les lourds doivent choisir entre attaquer ou se défendre.

Comme 3×5 c’est tout petit, d’’autant plus que les deux coins opposés sont occupés par les QG qu’il faut détruire pour gagner, on est très vite en train de se battre pour le moindre carré, tout en posant les bonnes unités pour gagner des ressources.

 

Puissance 4 et 10 de chute

L’autre  grosse différence, c’est qu’on grimpe un arbre technologique, qui permet de débloquer, puis d’acheter des nouvelles cartes et des nouveaux QG (en gros, des pouvoirs de heros).

L’équilibrage se fait sur la “valeur tactique” des cartes, pas la valeur en ressources.

Au début ça destabilise de voir des cartes tier III qui coutent 2 ressources éclater notre tank lourd tier I qui en coûte 4, mais au final on comprend comment ca marche

 

L'arbre de recherche du premier QG russe, chaque carte peut être achetée à trois exemplaires une fois débloquée

L’arbre de recherche du premier QG russe, chaque carte peut être achetée à trois exemplaires une fois débloquée

 

Et les ressources, justement? Ben elles ne nous sont pas données comme dans hearthstone en fonction du tour de jeu, mais dépendent des unités qui sont posées. Vous allez me dire “plus on gagne, plus on a de troupes, plus on a de ressources, plus on gagne??”. “IMBA!!” hurleront les jeunes. Mais en fait non, grace à une mécanique assez maligne: la “tête de pont” (les 3 cases autour du QG, celles où on déploie), permet de poser un tank qui tire tout de suite.

Autrement dit, plus on s’approche du QG ennemi, plus on a de chances de se prendre un obus d’une unité qui n’est pas encore posée. Et ca marche bien. On flippe comme un chien du bronx avant de s’approcher du QG ennemi.

 

De l’art d’un business model bien huilé

Et le Free 2 Play? Si le modèle ne repose pas sur la collectionnite et l’achat de paquets (Heartstone), il est en fait là encore très proche de celui de WoT:

On peut se payer une période de premium, pour gagner plus d’xp et d’argent. Ou bien on peut acheter des cartes premium, qui sont marginalement meilleures que les équivalentes à Tier égal.

Nouveauté: si on est pauvre, on peut aussi louer des cartes que l’on a pas encore débloqué, pour quelques parties ou quelques heures, les mettre dans son deck, et voir si ca nous interresse de les débloquer. C’est pas bête, et on se dit même que ca aurait de l’avenir si c’était reporté sur les autres jeux de l’éditeur: WoTanks, Planes, Warships

La carte sur laquelle les combats se déroulent, en 3x5 cases, avec les QG à détruire dans les coins

La carte sur laquelle les combats se déroulent, en 3×5 cases, avec les QG à détruire dans les coins

 

Mais alors ce jeu n’a aucun défaut?

Ben si, malheureusement.

D’abord, ca n’est pas beau, vraiment pas. Les animations sont basiques, il n’y a qu’un seul fond de carte (moche) bref ca ne flatte pas la rétine comme ses gros concurrents. Oui c’est du browser-based, mais quand même. On se demande même si cette sortie en browser game n’est pas une façon de valider le systeme avant de mettre des vrais moyens.

Ensuite, pas moyen de jouer avec un ami. Zero, niet, nada. Certes le système de hearthstone est nul, mais il à le mérite d’exister. Là on voudrait jouer ensemble, voire faire du 2v2.

Enfin, dernier détail: vous pouvez mettre des cartes/tanks de tous les pays dans votre deck, indépendamment de votre HQ. Je trouve ca un peu dommage, la distinction que fait HS entre les cartes spécifiques à une classe, et les cartes communes, me semble apporter plus de variété.

 

Jeu: World of Tanks Generals (closed beta – tout peut encore changer)
Editeur: Wargaming
Développeur: Wargaming
Date de sortie: TBD
Genre: Tactical card game sans achat de paquets
Temps de pause avant écriture: 1 jour

About Author

Trentenaire passé par l'industrie avant d'aller chercher bonne fortune ailleurs, j'aime la plupart des genres de jeux vidéo PC, avec un préférence pour les RTS et les RPG.