Test : Stranded Deep – early access

0
80
Fun
et
prometteur

Stranded Deep est un jeu intéressant dans son état actuel, et tout à fait jouable bien que clairement pas terminé. Est-il intéressant de le prendre en early access? Seulement si vous aimez les jeux bac à sable et n'avez pas peur d'un concept un peu punitif. Il est très prometteur, particulièrement si les développeurs lui ajoutent une trame principale et améliorent certains détails (la version expérimentale améliore déjà la taille des îles, le reste suivra peut-être). A ce jour comme dirait un ami proche c'est un "simulateur de solitude", avec une ambiance et une immersion dans la survie très sympathiques.

Stranded Deep, aka Koh Lanta sans Denis Brogniart, ni médecin, ni personne en fait

Pour qui?

J’aime les jeux atypiques. Tous les potes me tannent pour que je fasse The Witcher 3, et le pire c’est que je suis sûr que ça me plairait. Mais j’aime tester des jeux pas connus, des trucs pas forcément de Hipster comme certains, plutôt pour la même raison que vous dragueriez moins Katsumi que Scarlett Johanson : il y a moins de monde qui est passé dessus.

Et dans cette quête de l’inconnu, j’ai pris un early access sur Steam pour ce jeu, qui évidemment m’a attiré par ses visuels, par la pléthore d’avis positifs sur la page du vendeur, et parce que ce type d’expérience originale me paraissait bien coïncider avec mes goûts.

C’est sur que si on résume le scénario, on va pas y passer la nuit :

  • vous êtes le survivant d’un crash d’avion
  • tout seul sur un atoll au milieu de l’océan
  • vous avez un canif, une bouteille d’eau, un briquet et un radeau pour survivre

Notez que Tom Hanks en a fait un film qui dure 3h, donc pourquoi pas (et vous trouverez un easter egg lié à ce film dans le jeu d’ailleurs).

La nature est belle mais impitoyable

Gameplay

On va pas en mettre des tartines : survivez! Voilà, c’est tout.

Bon je me fais un peu provocateur, concrètement, vous allez pagayer, manger des poissons, construire des huttes, plonger dans des épaves, vous battre à mains nues contre des requins etc…

stranded-house

Ce que j’aime :

  • les graphismes tout simplement incroyables (dernier Unreal Engine)
  • l’océan : beau, infini, impitoyable
  • l’ambiance « Seul au monde » vraiment oppressante, on est seul, vraiment seul
  • les épaves, bien qu’esthétiquement assez similaires, chaque descente en apnée me fait retenir mon souffle comme un crétin
  • les requins, surgissant de nulle part, et vraiment flippants
  • le réalisme de la survie (blessures, empoisonnement, déshydration), toute la nature veut votre mort
  • le côté Koh Lanta (je me suis fait un harpon et je plonge empaler des sardines)
  • le monde procédural (la grande mode) cela fait que chaque partie sera différente
Ce que j’aime moins :
  • la difficulté dépendant clairement de l’île de départ
  • il faut absolument utiliser le wiki pour comprendre tout ce qu’on peut faire
  • ni Denis Brogniart, ni de médecin

Il y aura peut être des copains pleins de dents dans 2 minutes

Comment bien débuter

Stranded Deep est un jeu en Early Access, ce qui fait qu’à bien des égards, il n’est pas terminé. Toutefois l’équipe est très active, et le mode experimental, bien que buggé permet de se rendre compte de l’avancement de la version stable suivante.

Pour découvrir le jeu, je vous recommande une visite sur les pages suivantes :

La page steam du jeu
Le wiki français de Stranded Deep
Le map viewer (attention à désactiver les animaux pour conserver le suspens)

stranded-mapviewer

Voici mes petits trucs et astuces pour commencer (car le jeu est difficile, vraiment : pas de doc, pas de hud, une seule sauvegarde)

  • Les noix de coco peuvent servir de nourriture sèche, ou d’eau selon si vous les cassez ou pas
  • Choisissez bien les poissons que vous mangez crus, un empoisonnement vous fera mourir à petit feu sans antibiotique, c’est très frustrant
  • Ne cassez pas votre couteau de poche inutilement au début, cherchez une hache ou un marteau dans les épaves, le couteau est le dernier recours
  • L’eau est le nerf de la guerre, vous avez une petite bouteille d’eau au début, gardez la pour les jours de disette, privilégiez les coco ou l’eau de mer bouillie
  • Pensez à dupliquer votre fichier de sauvegarde si vous vous engagez dans une opération risquée

Scout toujours

Conclusion

C’est la nuit du 3ème jour. Aujourd’hui j’ai perdu mon casier à poissons… Demain j’irai explorer une autre île avec mon radeau, l’aube se lève, je serai peut être mort ce soir.

Coucher de soleil

About Author

Comments are closed.