Test: One Finger Death Punch (PC)

0

Verdict après 2 votes

90
On continue!!

Bijou indépendant, magnifique graphiquement (version stick fighting), plein de vannes et d’easter eggs, One Finger Death Punch vous met dans la peau d’un grand maître des différentes écoles de Kung Fu qui éclate, avec force ralentis cinématographiques, des hordes d’ennemis venus vous empêcher de libéraliser en paix. C'est rythmé, prenant, marrant. Du tout bon! (Toute référence à des évènements récents est évidemment purement fortuite)

One Finger Death Punch: Un jeu très primaire

One Finger Death Punch (OFDP) est un jeu dont la description tient en peu de mots: des ennemis arrivent par la droite et par la gauche. Et vous les détruisez en cliquant soit à droite, soit à gauche. Tout ça habillé dans de magnifiques animations de kung fu qui s’enchaînent en toute fluidité, façon stickfighting. Simple? Oui mais pas simplet.

Condamné à être centriste?

Donc non, vous ne bougez pas dans OFDP. Les coups que vous balancez vous déportent vers la gauche ou la droite, et ça vous permet de casser des morceaux de décors et d’aller choper les ennemis. Mais de vrai mouvement, contrôlé par vous, point. Vous restez bien planté au centre, pas bégueule mais plutôt Bayrou, et ce sont les autres qui viennent vous y chercher. Comme il se doit? Démonstration

 

L’alternance nécessaire

D’abord les ennemis arrivent de plus en plus vite, et OFDP devient un jeu de rythme. Et puis ensuite les ennemis plus complexes arrivent: plusieurs coups du même côté pour les achever, alternance gauche-droite, mini-boss qui nécessitent une séquence particulière pour être achevés, et Boss plus imposants qui changent de nature, et donc de séquence et de rythme au fur et à mesure du combat.

Gauche gauche droite – Juppé rcut à tout va

Bon ok, un jeu ou on clique gauche/droite rapidement, ca vous semble un peu léger? Rajoutez à ça des armes que vous récupérez sur les ennemis : flèches, poignards, masses, épées…etc qui permettent de charcler dans les rangs des vilains. Il y a aussi les différents types de niveaux: Nuit Debout (sans lumière, on ne connaît le type d’ennemis qu’au dernier moment), Destruction (il faut casser les décors)  Time Attack (temps limité pour se débarrasser de tous les ennemis)…etc.

Tout plein de modes de jeu à tester

Tout plein de modes de jeu à tester

Droite droite – On a trouvé le Fillon

Toujours pas convaincus? Ok, alors on va rajouter une couche RPG par dessus: au fur et à mesure des niveaux que vous débloquez, arrivent des compétences que vous pouvez activer (maximum 3 en même temps) et qui modifient votre efficacité: portée améliorée, armes plus fréquentes, esquives automatiques…etc. A vous de choisir et de trouver les meilleures builds qui permettront d’enchainer les combos dans l’hémicycle.

Avec tout ça, il y'a de quoi casser les colonnes de l'Assemblée!

Avec tout ça, il y’a de quoi casser les colonnes de l’Assemblée!

Droite droite droite – MLP: Medium low punch

OFDP est un petit bijou, solo uniquement, mais avec une grande rejouabilité: à chaque niveau, une médaille en fonction du nombre de coups que vous avez loupé. Et une fois que vous avez bouclé tous les niveaux de la map (immense), vous pouvez recommencer la même chose en plus dur. Beaucoup plus dur. Plus dur que ça, c’est la dictature. Il y’a aussi un mode survie avec des ennemis qui arrivent en vague infinie, si vous êtes prêts à tester les limites de votre système nerveux.

About Author

Trentenaire passé par l'industrie avant d'aller chercher bonne fortune ailleurs, j'aime la plupart des genres de jeux vidéo PC, avec un préférence pour les RTS et les RPG.

Comments are closed.