Test Heroes of the Stom (beta) sur PC

1

Verdict après 5h de jeu

70
On continue
pour voir

Le jeu étant gratuit, il est à tester, y compris par ceux qui comme moi n’avaient jamais accroché à un MOBA auparavant. Toutes les mécaniques les plus complexes des concurrents sont passées à la trappe, et ça rend le jeu bien plus accessible à monsieur tout-le-monde.
Vous ne vous jetterez peut être pas dedans corps et âme, mais pour passer 20 minutes, ou jouer avec des amis, c'est sympa et, connaissant Blizzard, il y aura toujours du monde sur un jeu qui est là pour durer.

Y a de l’électricité dans la cuisine MOBA ou pas?

Le monde du MOBA, est agité en ce moment. Au grand leader/machine à cash League of Legends (développé par Riot), se confrontent DOTA 2 (Valve) qui reprend la même recette, et maintenant Heroes of the Storm qui tente une approche plus grand public.

Est-ce que la prise en main du débutant est plus simple? Oui, mille fois oui. Les tutoriaux sont clairs, scénarisés, plein d’humour. Les mécaniques du jeu lui même sont simplifiées par rapport à la concurrence (l’équipe toute entiere progresse au même rythme, il n’y a pas d’équipement à acheter, les combats sont moins subtils).

Au premier lancement, HoTS vous demande à quel point vous connaissez les MOBA. Si c'est la première fois, ne faites pas les fiers, dites le.

Au premier lancement, HoTS vous demande à quel point vous connaissez les MOBA. Si c’est la première fois, ne faites pas les fiers, dites le.

Est-ce que les plus MOBAddicts vont s’y retrouver? C’est beaucoup moins sur. Certes c’est joli tout plein et l’univers est sympa, mais quand on a passé 250h sur un MOBA un peu complexe, venir sur HotS c’est comme revenir au vélo avec les roulettes sur les cotés. Un peu pauvre.

De mon coté j’ai apprécié qu’on tienne ma main, qu’on me montre les mécaniques, que la complexité des pouvoirs et types de héros et que les matchs classés, ne se débloque que petit à petit. Ca reste du MOBA: seul face à trois heros ennemis, votre espérance de vie se compte en secondes, et si votre équipe se fait dominer, il est peu probable qu’elle arrive à renverser la tendance.

 

MOBA, c’est plus fort que toi.

Pour les trois personnes restantes en France qui, comme moi, ne jouaient pas encore aux MOBA, le principe est de faire s’affronter deux équipes de cinq héros, chacun dirigé par un joueur, qui levelent, débloquent des pouvoirs et essaient d’avancer vers la base ennemie sur l’un des trois chemins proposés pour la détruire. Ils sont aidés par des flots d’unités dirigées par l’ordinateur qui réapparaissent régulièrement, et des troupes plus puissantes qu’ils peuvent faire apparaître en faisant des actions spécifiques.

Chaque map a ses événements scriptés déclenchés par les actions des joueurs de chaque équipe.

Chaque map a ses événements scriptés déclenchés par les actions des joueurs de chaque équipe.

Dans les faits, et chez les concurrents, ca devient rapidement compliqué. Les héros ont des rôles, et donc des gameplay différents. La mécanique d’équipe est complexe, reposant sur une bonne répartition de l’experience et de l’or gagné pour booster un joueur en particulier qui sera en charge de faire gagner la partie. Et là dessus on ajoute des dizaines d’objets achetables pour spécialiser son personnage, et une mécanique de combat qui demande de tuer ses propres PNJ au dernier moment pour retirer (Deny) au héro ennemi la possibilité de gagner de l’xp.

En gros, chez les autres: c’est très riche, très dur à comprendre quand on débarque et générateur de conflits (un seul joueur mauvais ou débutant dans l’équipe peut la faire perdre, donc le niveau de tolérance est bas), et en plus ça dure des plombes (chaque partie DOIT durer 45min). Comme le disent les joueurs chevronnés: “Au bout de 100h de jeu, tu commences à peine à savoir comment jouer”. Alors pour ceux qui s’accrochent, c’est gratifiant, mais combien de joueurs déçus, dégoutés, lassés laissés en chemin?

 

Blizzard n’invente pas, il raffine, et il rend plus accessible

Chez Blizzard, le but est d’aller chercher les millions de joueurs qui n’ont pas encore franchi le pas chez leurs concurrents. Ils ont donc retiré le maximum de complexité: pas de niveaux individuels, pas d’inventaire, pas de deny, et des parties plus courtes. Ils ont certes rajouté des missions d’équipes sur chaque map (remplir des coffres, tuer des monstres spécifiques…etc) pour varier le gameplay, mais ça reste compréhensible pour un débutant absolu.

Ils ont habillé ça dans leurs licences maison (Warcraft, Diablo, Starcraft…) pour proposer des héros que les gens connaissent déjà et revu la courbe d’apprentissage avec des tutoriels et le déblocage de fonctionnalités du jeu (parties classées, les pouvoirs héroïques) au fur et à mesure des parties. On sait donc toujours à peu près ce qu’on est en train de faire.

L'écran de sélection des héros, avec les 5 disponibles en ce moment gratuitement et.... tous les autres que vous pouvez acheter. Notez le prix d'achat du héro: 4 euros ou 2000 gold.

L’écran de sélection des héros, avec les 5 disponibles en ce moment gratuitement et…. tous les autres que vous pouvez acheter. Notez le prix d’achat du héro: 4 euros ou 2000 gold.

Comme dans Hearthstone, leur autre jeu Free to Play, ils animent le quotidien du joueur avec des missions à accomplir pour gagner de l’argent virtuel, qui pourra être dépensé pour des héros que l’on gardera dans notre écurie, le choix se faisant sinon sur une sélection gratuite qui tourne régulièrement. Enfin des items cosmétique (costumes, accessoires, skins) sont achetables, cette fois uniquement avec du vrai argent (et fort cher).

La boutique en jeu, on y achète des Héros, des Skins, des montures et des Boosts consommables d'xp.

La boutique en jeu, on y achète des Héros, des Skins, des montures et des Boosts consommables d’xp.

 

La Toxicité de notre cité

Les MOBA sont réputés pour avoir les communautés les plus toxiques du monde des jeux vidéos, les insultes fusent, le plus souvent entre membres de la même équipe. La coopération est indispensable pour vaincre, mais la moindre erreur d’un joueur peut coûter le match.

Sur Hearthstone, Blizzard avait fait le choix de couper tout canal de communication entre joueurs, ne laissant le choix qu’entre quelques phrases préconstruites n’impliquant ni les parents, ni la religion, ni l’orientation sexuelle bien sûr. Dans HotS, le chat reste ouvert, mais ce sont les mécaniques de gameplay elles-même qui sont sensées calmer le jeu: le levelling se fait par équipe, pas par joueur et de part la complexité réduite les possibilités de se tromper sont moins nombreuses. Malgré tout, attendez vous à vous prendre des bordées d’injures de la part de joueurs souvent jeunes, souvent immatures, et le plus souvent passés par l’école LoL ou DOTA, qui arrivent étonnamment grâce à leurs 400 actions par minute à combiner des niveaux de jeux plutôt bons et une rapidité de dactylographe professionnelle.

 

Et du coup? J’enfile mon pare-balle et je tente?

Oui. Tentez. C’est gratuit, c’est joli, vous retrouverez vos héros préférés, et Blizzard fera tout son possible pour que votre expérience soit agréable. Vous serez très rapidement en mesure de comprendre les inéluctables retransmissions de compétitions qui auront lieu aux quatre coins d’internet, même si vous resterez incapables de faire la même chose pendant un bout de temps.

Ensuite vous déciderez si ca reste un petit jeu que vous lancerez de temps en temps sans vous investir, ou bien si vous rentrerez dans la course au déblocage des héros, le ranking, les ligues, le jeu en équipes, puis la compétition.

La ligue des héros, puis la ligue par équipe sont des fonctionnalités qui se débloquent au bout d'un certain temps. Noobs interdits.

La ligue des héros, puis la ligue par équipe sont des fonctionnalités qui se débloquent au bout d’un certain temps. Noobs interdits.

A noter que si les débuts sont plus plaisants et plus accessibles que les autres MOBA, j’ai la nette impression que pour un joueur expérimenté on atteint très rapidement les limites des choix de design de Blizzard. L’intérêt pour un fondu pourrait venir de l’évolution du “meta-game”, comme sur Hearthstone, avec des combinaisons de héros, de pouvoirs, et de stratégie qui sont adoptés par la communauté des joueurs au gré des modes et des essais des joueurs pro.

 

 

Jeu: Heroes of the Storm (beta – tout peut encore changer)
Editeur: Activision-Blizzard
Développeur: Blizzard
Date de sortie: TBD
Genre: MOBA
Temps de pause avant écriture: 1 jours

About Author

Trentenaire passé par l'industrie avant d'aller chercher bonne fortune ailleurs, j'aime la plupart des genres de jeux vidéo PC, avec un préférence pour les RTS et les RPG.