Test Boardgame: Star Wars Armada

0

Verdict après 2 parties:

85
Vite! Une autre!

Star Wars Armada est un jeu intimidant: il prend de la place, il a de très belles figurines, un paquet de dés et il coûte un bras & un rein. Mais quel pied! Déplacer sa flotte de croiseurs imperiaux et de Nebulon B frégates, prévoir ses actions à l'avance, envoyer des escadrons de chasseurs pour balancer de la proton bomb dans les réacteurs de son adversaire. Un pur régal pour tout fan de star wars, et tout amateur de jeu de stratégie!

Star Wars Armada: le moment où mes dimanches sont devenus beaucoup plus longs

C’est devenu une tradition depuis que j ai déménagé: le dimanche, c’est boardgames avec les potes. On se retrouve chez les uns ou les autres, et on sort les classiques et excellents Cyclades, Munchkin, Citadelle ou encore The Boss.

Chips, Coca, Gateaux: de quoi tenir pour une partie

Essentiel avant toute partie de jeu de société: prévoir les victuailles

Mais ce weekend là, un ami fan de trucs qui volent nous lance sur le sujet de Wings of Glory, X-wing, et Star Wars Armada. Et comme on est joueurs, on décide de tester le plus gros, le plus massif, le plus ambitieux jeu de combat de flottes spatiales: Armada.

IMG_0406

C’est aussi le moment où on bascule des jeux de société/plateaux aux jeux de figurines. Plus longs, plus chers, plus complexes, il faut savoir dans quoi on s’engage sinon on finit comme moi il y a quelques années quand je jouais à Confrontation et que je passais mes soirées à peindre ^^.

 

Star Wars oké, je vois. Mais Armada?

Quand on pense Star Wars on pense : Jedis, Force, Sabres Lasers, Droides et… vaisseaux

Dans le monde du jeu de plateau, il y a eu un paquet de jeux Star Wars, des tentatives plus ou moins réussies, plus ou moins fidèles, de retranscrire cet univers fantastique.

Aujourd’hui on parle de Star Wars Armada qui vous demande d’être un Amiral et de diriger une flotte de vaisseaux capitaux contre vos ennemis (Empire ou Rébellion).

Si ça a l’air enorme, c’est que ca l’est: on a tous voulu recréer les combats épiques des vaisseaux de Star Wars, et pour ça vous avez deux versions en jeux de plateaux: X-wing si vous voulez recréer du dogfight entre 3-5 chasseurs, ou Armada pour ceux qui veulent du firepower d’homme velu, de l’inertie de battlecruiser, de la stratégie plutôt que de la tactique

Le principe: vous assemblez votre flotte, placez vos figurines sur la table, éventuellement rajoutez un objectif asymetrique pour chaque camp, et c’est parti. Vous déplacez les vaisseaux avec des réglettes, tirez vos lasers avec des dés, priez pour faire des dégâts critiques, et pestez contre le peu de manœuvrabilité de ces grosses baleines de métal.

 

Correlian Corvette

Magnifique Correlian Corvette

Qui dit figurines, dit points d’armée. Mais aussi porte-monnaie

Comme la plupart des jeux de fig, Armada vous laisse composer librement votre armée, votre flotte, en piochant dans ce que vous avez de disponible comme figurines et comme cartes d’unité (une même figurine correspond à deux ou trois variantes du même vaisseau, chacune représentée par une carte).

Evidemment, et comme ces fourbes de Games Workshop, les coyotes de Fantasy Flight Games vous vendent une boite de base avec quelques unités, mais pour en avoir d’autres, pour plus de choix, et pour des batailles de plus grande ampleur…. il va falloir passer à la caisse, et ça va faire très mal (comptez 20-60 euros le vaisseaux capital).

boite remplie de figurines

Une boite bien remplie…. et valant une petite fortune

A l’heure ou je vous parle, tous les joueurs espionnent eBay & compagnie pour tenter de mettre leurs mains sur des figurines d’occasion et réduire le budget parce que, ne nous leurrons pas, c’est souvent au propriétaire du jeu de proposer deux flottes suffisamment variées pour que les potes jouent avec lui. Inutile d’esperer que vos amis mettront la main a la poche.

 

Et le jeu lui-même?

Je vais être honnête: la première heure a été passée par le propriétaire à expliquer aux trois débutants les différentes règles. De la portée des lasers aux règles de déplacement, des ordres à donner à sa flotte en avance aux combats entre chasseurs, il y en a beaucoup et c’est intimidant.

cartes de jeu star wars armada

Chaque vaisseau capital ou escadron de chasseur possède une carte rappelant ses caractéristiques et pouvoirs. c’est aussi là qu’on compte les dégats

Mais en fait, une fois passé le premier tour, tout parait logique, et ça tourne très bien.

Les points à noter qui le différencient des autres jeux de strat:

  • Plus les vaisseaux sont gros, moins ils sont manœuvrables, et ça se traduit de façon hyper bien pensée: vous devez donner vos ordres plusieurs tours en avance! Diabolique
  • Les chasseurs peuvent être peuplés de héros (Luke, Han…) qui changent radicalement leur efficacité…et leur coût
  • Contrairement à X-wing qui se contente de dogfights, dans Armada vous pouvez jouer avec des objectifs asymétriques (tenir une position, tuer un vaisseau amiral…) qui donnent une grande rejouabilité , même avec des flottes limitées. Rajoutez à ça les différentes variantes des vaisseaux et le fait de pouvoir en acheter en plus, et vous savez que vous n’en aurez pas fini avant longtemps
  • L’orientation des figurine a une importance enorme puisque les lasers et boucliers sont différents sur chaque coté de vos vaisseaux. Comme prévu: visez l’arrière!
  • Il y a une limite de temps en tours, du coup les parties ne s’éternisent pas (trop)

Au global, une très bonne surprise qui, même full price (ouch quand même!), se justifie tant le jeu laisse de possibilités.

croiseur imperial entouré de chasseurs

Les essaims de chasseurs: un vrai bordel, et un vrai problème pour les croiseurs impérieaux

About Author

Trentenaire passé par l'industrie avant d'aller chercher bonne fortune ailleurs, j'aime la plupart des genres de jeux vidéo PC, avec un préférence pour les RTS et les RPG.

Comments are closed.